C'est le 2 août 1887 au 61 avenue des Gobelins que naît Armand, mis au monde par Barbe Weber, sage femme de 60 ans habitant un peu plus haut dans la rue des Gobelins. Le père est absent et c'est la sage femme accompagnée de 2 témoins qui déclare l'enfant à la mairie du 13ème arrondissement.

naissance

Ce 5ème bébé vient agrandir la famille composée de Louis 9 ans, Amélie 6 ans, Léon 3 ans et Alphonse 1 an. Comme ses frères et soeur, impossible de connaitre l'enfance qu'Armand a pu avoir entre un papa mécanicien chargé de nourrir alors 7 personnes et une maman qui ne devait pas beaucoup avoir de temps pour elle avec 3 petits dans les jupes et 2 à peine en âge de se débrouiller un peu seuls.

armand Jacques K Armand 16 ans en 1902

(photo extraite de la photo de mariage de Louis Kleinholtz)

 

1905 : le temps des amours

Armand aime. Il aime Augustine. Il n'a que 19 ans et Augustine par encore 17 ans. Pourtant, leur amour va donner naissance à une petite Germaine 9 mois plus tard, le 1er juillet 1906. Les deux tourteraux ont beau être parents, ils ne sont pas majeurs pour autant et Augustine habite chez ses parents.

1907

Armand n'a toujours d'yeux que pour Augustine et celle-ci a une soeur, Marie qui a elle aussi tourné la tête de Léon, le frère d'Armand. Cette année là, les deux soeurs sont enceintes toutes les deux à peu près en même temps. Le 10 décembre, Marie et Léon sont parents de leur petite Louise, quant à Augustine, elle donne naissance 7 jours plus tard à une petite Pauline. Armand aime Augustine d'un amour sincère et il reconnait l'enfant. Armand travaille comme tapissier pour élever ses deux enfants et subvenir aux besoins de sa famille, mais les temps sont durs et le couple n'a pas les moyens de payer un loyer. Les tourteraux et leurs deux bébés vivent avec la mère d'Augustine, 13 rue Harvey.

Armand a 20 ans et il doit prendre la direction du bureau de conscription pour le rescensement  militaire. 3ème bureau, liste principale, numéro de matricule 2967.  Nous sommes en 1907.

(source AD de Paris)

 

1909 : un nouveau bébé vient égayer les jours d'Armand et Augustine en décembre. Cette 3ème petite fille se prénomme Georgette.

1020

(source : photo de famille d'Annick arrière petite fille d'Armand et Augustine)

Cette très belle  photo représentant 3 générations de femmes a été prise vraisemblablement en 1910 ou 1911. On y voit Augustine âgée de 19 ou 20 ans assise avec sur ses genoux Georgette la dernière née qui n'a guère plus d'un an, l'ainée Germaine 4 ou 5 ans à sa gauche et Pauline à sa droite âgée de 3 ou 4 ans. Leur grand mère maternelle Elisa Maigne, se tient debout derrière Pauline, elle a 54 ans et on y voit aussi une autre soeur d'Augustine, Victorine, âgée de 17 ans. Les deux femmes à gauche et le bébé n'ont pu être identifiés.

26 octobre 1912

 

 Armand et Augustine prennent enfin la décision de se marier. Le mariage a lieu 21 jours après le mariage de  Léon Kleinholtz et Marie Cayotte.. 2 frères, 2 soeurs et 2 histoires d'amour !

mariage

mariage suite

Pourquoi Armand et Léon ont-ils attendu 6 et 5 ans avant d'épouser leur belle ? La famille Kleinholtz était-elle opposée à ce mariage ? Visiblement le problème ne venait pas des Cayotte puisque la mère d'Augustine a hébergé le couple. Ou bien voulaient-il attendre la majorité d'Augustine ? Cette année là (et peut-être même avant), le couple a pris son envol et habite 31 rue de Vandrezanne (13ème) avec ses 3 enfants. Armand est un père de 25 ans et Augustine aide à subvenir aux besoins de la famille en se louant à la journée. Elle a 22 ans.

Armand et Augustine

(source : photo de famille d'Annick)

Sur cette  photo prise sans doute à la veille du départ pour la guerre, nous découvrons le visage d'Armand. Avant de partir, Armand laissera un petit "paquet" dont il faudra prendre soin à Augustine.

Le 25 avril 1915, un fils voit le jour, il s'appelera Armand (Auguste en 2ème prénom, comme sa maman) comme son papa.

Armand Kleinholtz enfant Augustine

(source : photo de famille d'Annick)

Peut-être est-ce lors d'une des permissions d'Armand qu'Augustine se trouve enceinte une 5ème et dernière fois, en même temps que sa soeur Marie. L'une et l'autre accouchent à 1 mois d'intervalle.

Malheureusement, le petit Louis ne vivra pas longtemps, il décède à 14 mois le 6 avril 1918, avant que ne soit signé l'armistice mettant fin à la 1ère guerre mondiale. Grippe espagnole ou tuberculose que lui aurait transmis Armand ? Car l'histoire d'amour d'Armand et Augustine va se finir dans les larmes. Armand contracte la tuberculose et décède brutalement le 10 juillet 1918. Il n'a que 30 ans. Augustine  perd en l'espace de 3 mois son bébé et son mari. Elle se retrouve seule avec une fillette de 12 ans (Germaine), Pauline 11 ans, Georgette 9 ans et Armand 3 ans.

1920 : Augustine a 30 ans quand elle aussi décède de tuberculose le 21 janvier. Elle laisse derrière elle des enfants qui seront adoptés par la nation et élevés à la fois par leur grand mère maternelle Elisa Maigne et par leurs oncle et tante Léon Kleinholtz et Marie

L'histoire d'amour d'Armand et Augustine a été brève, elle n'aura duré que 12 ans, mais intense !

 

  

 

Les enfants de Armand et Augustine Kleinholtz :

- Germaine (1906-1975) aura 2 enfants au moins 1 petit enfant  et au moins 3 arrière petits enfants

germaine K x roger puydeboisGermaine en 1925

(source : photo de famille d'Annick)

- Pauline (1907-1985) mariée très jeune à 15 ans puis à nouveau à 22 ans restera sans descendance

pauline

(source : photo de famille de Dominique)

- Georgette (1909-aps 2009) fêtera son centenaire en 2009 ! Elle aura 2 enfants, des petits enfants et des arrière petits enfants

- Armand (1915-1982) aura 1 fils et 2 petits enfants

- Louis (1917-1918)

Je remercie chaleureusement Annick, arrière petite fille d'Armand et Marie Kleinholtz,  qui m'a permis de découvrir le visage d'Armand et Augustine, et sans qui je ne saurai pas grand chose de cette lignée.

Si vous descendez de Armand et Augustine Kleinholtz et que vous lisez ce blog, n'hésitez pas à me contacter.

prochain épisode : Fernand Henri Kleinholtz